mercredi 5 novembre 2008

Le quart d'heure américain

Il l'a fait. Ils l'ont fait. Il est Président. Et noir. Je ne sais pas s'il sera un bon président pour les Américains. Et au-delà, s'il sera positif pour nous, Européens. Mais j'ai envie de dire à nos hommes politiques: soyez moins frileux, prenez les bonnes personnes, les bonnes idées, oubliez les apparences. Nous aurions dû faire de l'Europe le lieu de tous les possibles. Les Etats Unis nous démontrent encore une fois qu'en la matière ils n'ont pas dit leur dernier mot. A nous de relever le défi. Yes we can!
_

2 commentaires:

Patricia a dit…

Moi, je suis optimiste... pour les USA !

Gracianne a dit…

tres belle lecon de democratie en tout cas.