samedi 21 février 2009

Petit plaisir égoïste

S'il y a quelquechose que j'aime par-dessus tout, c'est aller chez le fleuriste. C'est très bête à dire, mais me promener dans la boutique, contempler les pétales, les couleurs, les arrangements est un délice. Et retrouver les matières délicates ensuite à la maison, me comble. Je ne conçois pas de joli intérieur sans bouquet de fleurs.


Sans doute mes parents n'y sont pas étrangers. Maman avec ses roses, pivoines, iris du jardin. Papa avec les bouquets qu'il lui offre presque toujours quand il revient du marché.


Pourtant, en hiver, j'ai des difficultés à trouver mon bonheur. Rien ne me satisfait. Je ne suis pas dans le bon état d'esprit.


Alors quand les premières tulipes pointent le bout de leur nez, et avec elles, les premières envies de printemps, je succombe à la tentation...


1 commentaire:

patriciaBS a dit…

Moi je suis une accro des roses, mais surtout pas rouges : j'aime lorsqu'elles ont des teintes douces, presque passées.